23 juillet


Nous sommes montés au col de Vrsic par une route de montagne datant de la première guerre mondiale.
Il s'agit de notre première incursion à l'intérieur du parc national Slovène du Triglav (Triglavski narodni park )
Cliquez sur   pour la carte de ce parc.

Le matin, nous avons effectué une petite marche  coté sud :
premières photographies du Rhododendron hirsutum, espèce qui remplace Rhododendron ferrugineum à l'est
Rhododendron hirsutum

Genista radiata
Nous avons  photographé aussi les dernières fleurs de Genista radiata, autre espèce orientale des Alpes.
Astrantia bavarica
Astrantia bavarica
est aussi une espèce vicariante, cette fois  d'Astrantia minor de l'ouest....
La première spécialité du jour a été Lilium carniolicum , malheureusement vu en fin de floraison,
 
L'edelweiss, Leontopodium alpinum a fait sa première apparition du séjour...
(mais nous en avons vu souvent dans ces montagnes calcaires )

A signaler aussi Campanula thyrsoidea, peut être dans la ssp carniolica à inflorescence plus étroite d'après la photo de Flora alpina.
Campanula thyrsoidea
Lilium carniolicum

Nous avons d'abord appelé une jolie Silène à pétales à 4 dents largement rencontrée durant le séjourà proximité de rochers Silene alpestris

Mais ensuite à la lecture de Flora alpina, nous avons adopté le nom synonyme de Silene quadrifida

De petits exemplaires ont sucité un doute avec Silene pusilla... (7mm de pétale par rapport à 8-10mm )

Mais sans flore de Slovènie, il est difficile de bien  distinguer ces 2 espèces. Sur plusieurs sites internet, elles sont mises en synonymie...

rq: Oxytropis lapponica en arrière plan

Silene alpestris

L'après midi, du col, nous avons  marché vers le sud est  malgré des nuages, jusque vers un col à 1700m d'altitude sous le mont Prisojnik = Prisank (2547m ) .
mont Prisojnik
Nous avons découvert au passage une curiosité: un visage reconnaissable dans les flancs calcaires de ce mont, qui a donné naissance à une légende ancienne d'une géante pétrifiée...
visage 200mm
    visage panneau

Sur les rochers près du col, nous avons vu une campanule endémique des alpes Juliennes Campanula zoysii, en compagnie de Saxifraga caesia, Potentilla nitida...
Campanula zoizii
Cette potentille est, d'après une légende locale née de gouttes de sang d'un chamois magique aux cornes d'or...
Potentilla nitida
Elle a une répartition surtout orientale, mais est présente aussi dans les Dolomites.

Pascal Jarrige     S. caesia P. nitida
Nous avons fait de nombreux clichés sur ce site superbe!