coupe d'axes de Sphenophyllum, lame mince dans une roche du carbonifère


I- une lame mince originale

A l'occasion d'une discussion sur les lames grands formats de la collection Peynichou, Frédéric Labaune m'a signalé qu'il avait acheté à un brocanteur sur internet, une lame de taille similaire (=2 lames usuelles de 76x25mm = 76x50mm). 
Mais il ne s'agit pas cette fois d'un insecte entier aplati ou d'une préparation histologique, mais d'une lame mince de roche dont l'étiquette indique Calamites , mais rayé et rebaptisée Sphenophyllum à coté, avec un « R » (pour racines ou roots ? )
Il y a de l'autre coté une étiquette rouge Al. et un « X.l. » avec une flèche vers une zone cerclée de la préparation. Qui aurait une idée concernant ce codage ?

photo epi+dia

On observe dans cette lame mince des sections d'axes végétaux minéralisés. Les paroi des cellules sont bien repérables.
Cela semble correspondre avec des structures de Sphenophyllum selon les images en lien de ce site qui traite de paléobotanique :
https://s10.lite.msu.edu/res/msu/botonl/b_online/kerp/seite7.html

Mais il apparaît que ce sont surtout les cylindres centraux des structures primaires qui sont bien visibles car les axes ont été comprimés lors de la diagenèse et les parties externes sont déformées. On voit toutefois des éléments entourant les axes primaires et des débuts de ramification. 
Également, je ne sais pas à priori valider la distinction avec Calamites au vu de cette illustration de
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Makers_of_British_botany,_Plate_23_(Root_of_Calamites_(Astromyelon_Williamsonis)_in_transverse_section).png

Le cylindre entier fait penser à une structure de racines plutôt que de tiges .
Après consultation de ce dernier site :
https://www.fossilhunters.xyz/fossil-plants-2/sphenophyllum.html
Je n'ai pas d'objection à la détermination de l'étiquette. Mais je soumet le sujet à votre sagacité avant de le passer en collections sur le site "le naturaliste".

II- Sphenophyllum

Les Sphenophyllum sont surtout connus comme fossiles de feuilles d'age carbonifère.
Mais le genre correspond maintenant à des fossiles de tiges et racines aussi qui ont été rattachés au type décrit antérieurement suite à des observations montrant qu'il s'agissait de la mème plante.

Ce sont des ptéridophytes, des « fougères » donc. Et ils appartiennent à la classe des Equisetophytes, le groupe des prèles actuels

L'ordre des sphénophyllales et la famille des sphénophyllacées sont uniquement fossiles.
On connaît plus le genre proche et également fossile Calamites qui correspond d'abord à des tiges articulées,
mais auxquels les paléontologues ont associés aussi des feuilles ( anciennement genres Annularia et Asterophylllites) .
Ces tiges ressemblent à celles des Equisetum actuels de moins d'un mètre, mais les tiges fossiles de Calamites peuvent atteindre plusieurs mètres de hauteur.

III- Photos: panorama zoomable et détails

Pour un panorama photographique au microscope de la lame prêtée par Fred, je me suis limité à un objectif 2x.
Malgré cet objectif, il a fallu un total de 11 lignes x 10 colonnes soit 110 images, soit encore de l'ordre de  35 000 x 26 000 pixels, donc 910 mégapixels, et encore 219 compressé.
Avec un certain délai, le traitement avec le logiciel ICE s'est opéré (automatiquement ! ) et voici avec la version gratuite du logiciel Zoomify,  l'image obtenue, en version zoomable.

3 zones étaient entourées par gravure sommaire sur la lamelle. Elles doivent correspondre à des secteurs plus intéressants pour les spécialistes. En voici les recadrages :

1) zone également signalée par une flèche sur l'étiquette de coté.
On repère un axe secondaire de petite taille par rapport aux autres
objectif 10x
coté Z1


2) axe retenu comme caractéristique par le précédant propriétaire bien que coupé par une fente dans la roche.

objectif 4x
zone2

3) axe également, il est difficile de voir une structure triangulaire caractéristique des tiges Sphenophyllum ou simplement à 2 poles ?

objectif 10x



zone 3

Sur le coté externe  de la zone 3, une ramfication en coupe longitudinale avec des cellules scalariformes de bois ?

objectif 10x

zone 3 à coté

Ces détails indiquent des structures fossiles pas incompatibles avec la détermination notée de Sphenophyllum.

Au dela de sa taille inhabituelle, le sujet de cette préparation est intéressant car il n'est pas fréquent de voir de la paléobotanique microscopique !

Daniel NARDIN